reformatory Adieu Betty... Reformatory

adieu-betty

Bettie Page nous a quittés le 11 Décembre 2008 des suites d'une pneumonie à Los Angeles à l'age de 85 Ans.

Bettie Page, également appelée Betty, était hospitalisée depuis trois semaines pour une pneumonie et elle avait souffert d’une crise cardiaque la semaine dernière, selon son agent Mark Roesler.

Jeune, elle avait travaillé comme secrétaire à New York. Un jour d’octobre 1950, elle avait pris une pause pour se promener le long de la plage de Coney Island. C’est là qu’un photographe amateur l’avait repérée et lui avait demandé de poser.

« Je n’ai jamais trouvé cela honteux. Je me sentais normale. C’était simplement bien mieux que de taper à la machine huit heures par jour, ce qui est monotone », a-t-elle confié en 1998 à « Playboy ».

Ses clichés en bikini ou lingerie transparente ont vite conquis les cimaises des baraquements militaires et des garages, où ils sont restés exposés des années.

Betty Page a fait la double page centrale de « Playboy » en janvier 1955. Sur d’autres clichés célèbres, la jeune femme à la frange brune pose en version sado-maso, fouet à la main, ou encore saucissonnée tendance bondage.

Sur une photographie, elle est suspendue entre deux arbres les bras en croix, les pieds pendant. Ce qui en avait choqué certains. Le sénateur du Tennessee Estes Kefauver avait même lancé une enquête parlementaire.

La nudité ne la gênait pas. « Dieu approuve la nudité. Adam et Eve dans le jardin d’Eden étaient nus comme (des geais bleus) des vers », expliquait-elle.

Elle a disparu de la sphère publique pendant des décennies, combattant une dépression nerveuse puis une schizophrénie. Elle a été internée 20 mois en hôpital psychiatrique. Elle avait refait surface dans les années 1990, accordant des interviews mais refusant de se laisser prendre en photo. « Je ne veux pas être photographiée vieille », avait-elle confié en 1998.

Will never forget you Betty....